Friday, January 18, 2013

Lonerism (4) (Waiting)

J'étais devenue différente, et il m'aurait fallu autour de moi un monde différent : lequel ? Que souhaitais-je au juste ? Je ne savais même pas l'imaginer. Cette passivité me désespérait. Il ne me restait qu'à attendre. Combien de temps ? trois ans, quatre ans ? c'est long quand a dix-huit ans. Et si je les passais en prison, ligotée, je me retrouverais à la sortie toujours aussi seule, sans amour, sans ferveur, sans rien. J'enseignerais la philosophie, en province : à quoi cela m'avancerait-il ? Écrire ? mes essais de Meyrignac ne valaient rien. Si je restais la même, en proie aux même routines, au même ennui, je ne progresserais jamais ; jamais je ne réussirais une oeuvre. Non, pas une lueur nulle part. Pour la première fois de mon existence, je pensais sincèrement qu'il valait mieux être mort que vivant.
- Simone de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée

*

Nothing to do
Nowhere to go
I wanna be sedated


I am sedated.
I feel sedated.

This was in a VH1 promo playing just as I was reading the excerpt above. I'm not listening to music while reading anymore, though. This was just a 20-minute exception while I was waiting for a movie to start.

*
This movie:

We Don't Live Here Anymore
.

"An idle life cannot be pure."

Like a stake through my heart.

(What old movie is this quote from anyway? It sounds so familiar.)

No comments:

Post a Comment